Le « nombril du monde » ! Issu d’une erreur de traduction, ce nom entretient la réputation de l’île de Pâques, perdue dans le Pacifique et à laquelle, depuis le XVIIIe siècle, on ne cesse d’attacher une réputation de mystère, tant l’histoire et les savoir-faire de ses habitants paraissent exceptionnels. Cette exposition qui se tient au Muséum d’histoire naturelle de Toulouse jusqu’au 30 juin 2019 propose un autre regard sur la civilisation pascuane, dont l’originalité tient exclusivement aux initiatives des générations successives qui l’ont formée. Peuplée il y a près de mille ans par des Polynésiens forts d’une histoire déjà longue, l’île poursuit son destin, dorénavant ancré dans le monde global. à défaut d’être le « nombril du monde », ce lieu n’en est pas moins singulier et captivant.

Île de Pâques, le nombril du monde ?

€18.50Prix