L’interdépendance des réflexions menées au sein de Muséo et l’imbrication des thématiques abordées, via les livres, les expositions ou les conférences,  sont à l’origine de cette nouvelle collection. Par-delà les constats d’experts sur « la marche du monde », vue sous ses divers angles (environnemental, culturel, architectural, etc.), nous souhaitons  « zoomer » sur les grands défis de notre société. Autant de grandes causes qui mobilisent des individus ou des associations décidés à ne pas subir la fatalité. Qu’ils soient engagés dans l’action humanitaire, sociale ou écologique  pour venir en aide aux  migrants, aux sans-abri et autres « maudits de la Terre»,  tous ces contemporains nous interpellent. Et justifient notre démarche éditoriale  qui a pour ambition  de faire « un arrêt sur images » sur leurs diverses missions pour amplifier, autant que faire se peut,  nos réflexes de solidarité.

Alain Plombat, directeur de collection

L’Aquarius bouée des migrants en Méditerranée. (Parution juin 2018)

Ce navire affrété par l’association SOS Méditerranée a sauvé, depuis février 2016, plus de 26000 naufragés fuyant l’Afrique pour tenter de rejoindre l’Europe. Voyage à bord sur les routes de l’effroi …et de l’espoir. (photos ci-dessous © SOS Méditerranée).

En projet...

La Croix Rouge en guerre contre les misères

Depuis plus de cent cinquante ans la Croix Rouge française est sur tous les fronts. Ses volontaires interviennent aussi bien sur les zones de conflit qu’auprès des démunis « invisibles » de nos cités.

 

Les sentinelles de l’environnement aux aguets

Dans tous les pays ils sont les yeux et les oreilles d’un avenir potentiellement menacé. Portraits de quelques-uns de ces lanceurs d’alerte qui montent en première ligne pour défendre notre patrimoine écologique.

 

Brèves de trottoir et « mots dits »

Qui sont ces gens qui forment le « peuple  des ronds-points » de nos villes ? Qu’ont-ils à nous dire sur leur choix ou leur dérive involontaire ?Propos de rue qui ne sont pas tous, loin s’en faut, au ras des trottoirs…

 

La Fondation Abbé Pierre au chevet des mal-logés

Après son coup de gueule et son cri du cœur de l’hiver 1954 l’Abbé Pierre a créé en 1988 sa « fondation pour le logement des défavorisés ». En trente ans des centaines d’initiatives ont vu le jour mais beaucoup reste à faire. Etat des lieux et des élans de solidarité.