Par Laurier Lacroix

Micheline Beauchemin

Artiste du textile, maniant aussi bien la laine que le métal ou la fibre optique, Micheline Beauchemin a réalisé une œuvre éblouissante qui confond notre compréhension de la tapisserie, de la sculpture et de l’œuvre d’intégration. Femme de caractère et de passions, « femme-entrailles-fierté », écrivait Claude Gauvreau, Micheline Beauchemin a parcouru le monde, depuis son atelier de Grondines, afin de nourrir son art. Ses pièces monumentales se retrouvent dans nombre d’espaces publics à travers le monde. Elle a reçu le prix Paul-Émile Borduas en 2005 et le prix du Gouverneur général en arts plastiques en 2006.

 

Laurier Lacroix dresse le portrait d’une vie dédiée à la création, depuis la naissance de Micheline Beauchemin en 1929 jusqu’à la dernière pièce, Soleil, qu’elle a réalisée pour La Tohu à l’aube de ses quatre-vingts ans. Le texte, foisonnant, substantiel, bien étayé, est accompagné de nombreuses photographies de l’artiste et d’une centaine de reproductions en couleur de ses œuvres.

Auteurs

Laurier Lacroix est un historien de l’art réputé et professeur à l’UQAM. Spécialiste de l’art canadien d’avant 1930, il a dirigé plusieurs expositions au Musée des beaux-arts de Montréal et au Musée du Québec. Tout en enseignant, il mène des projets de recherche sur l’art au Québec pendant le régime français. Il a publié de nombreux ouvrages, dont Ozias Leduc, Une œuvre d’amour et de rêve (1996), Suzor-Coté : Lumière et matière (2002) et, aux éditions du passage, Ulysse Comtois : Entre l’exploration et l’enracinement (2003). Pour l’ensemble de sa carrière consacrée au patrimoine culturel québécois, Laurier Lacroix a reçu le prestigieux prix Gérard-Morisset en 2008, l’un des onze grands prix du Québec.

Sortie / 

2009

 

Prix/ 

36 €

 

ISBN / 

978-2-922892-36-9

Caractéristiques / 

22 x 29 cm

192 pages