Par Hélène de Billy

Je me souviens d'avoir cherché oxymoron dans le dictionnaire

Il s’agit de fragments de récit, tissés d’échos et de correspondances. Semant des cailloux sur les sentiers de la mémoire, Hélène de Billy restaure des souvenirs minuscules : un titre de roman, les mots d’une chanson, ce graffiti sur un mur de Prague, une phrase d’Ovide Plouffe, une évocation de la rivière Ashuapmushuan... en tout 205 réminiscences, surtout littéraires, mais aussi culturelles et parfois personnelles, qui nous plongent dans l’histoire du Québec, depuis la Révolution tranquille jusqu’à ce jour. Et qui dit histoire du Québec dit aussi, chemin faisant, nos parentés française et américaine. En bref, voilà une mosaïque riche d’évocations, souvent amusantes, où se côtoient Hubert Aquin, la comtesse de Ségur et le caniche de Steinbeck ! 

Mis bout à bout, ces souvenirs qui défilent, numérotés, réveillent un pan entier de notre mémoire collective et nous donnent envie, lecteurs, de jouer à Je me souviens... D’ailleurs, ce livre est un pastiche des « Je me souviens » de Georges Perec qui lui même s’était inspiré des « I remember » de l’Américain Jo Brainard. L’ouvrage est accompagné d’un DVD : un court métrage tiré du récit et réalisé par le photographe Gilbert Duclos.

Auteur

Hélène de Billy est journaliste et auteure. Elle collabore depuis plus de vingt ans à nombre de publications, dont L’Actualité et Sélection du Reader’s Digest. Elle a signé trois biographies remarquées : Riopelle (Éditions Art Global, 1996), Maurice ou la vie ouverte (Boréal, 2005) et Le portrait d’André Mathieu (Les Éditions La Presse, 2007).

Sortie / 

2008

 

Prix/ 

15 €

 

ISBN / 

978-2-922892-32-1

Caractéristiques / 

13 x 23 cm

64 pages