Par Marie-Josée Jean (dir.)

Irene F. Whittome

Room 901

Au cours de l’été 1980, Irene F. Whittome finalise un important cycle de travail. Tout le matériel qui se trouvait dans l’atelier est accumulé dans un coin restreint, les murs de briques et les colonnes sont repeints en blanc. L’espace est préparé à la manière dont un peintre apprête sa toile avant de l’enduire de pigments. L’atelier de la rue Saint-Alexandre devient alors le support d’une intervention spécifique qui se transformera pendant près de deux ans : d’octobre 1980 à juillet 1982. Whittome peint une forme minimale sur le mur adjacent aux fenêtres voûtées, laquelle semble dans toutes les étapes de sa modification tendre vers le motif de la croix : un carré noir sur fond blanc, une bande blanche sur fond gris, un carré blanc sur fond gris, une croix tronquée sur fond blanc et, au final, une croix noire sur fond blanc. Au terme de ce travail, en octobre 1982, Whittome a produit plus de 1500 photos, une vidéo, des boîtes-maquettes et trois expositions. Trente ans plus tard, Room 901 fait l’objet d’une réflexion approfondie et d’une réactivation.

Auteurs

La carrière artistique d’Irene F. Whittome s’étend sur près de quarante ans. Née à Vancouver en 1942, l’artiste s’est installée à Montréal en 1968 où elle a mené, parallèlement à ses activités de création, une carrière de professeur en arts visuels à l’Université Concordia jusqu’en 2007. Les thèmes récurrents qui dégagent de son travail sont la collection, l’exposition, le musée, la durée, le temps et les traces. Elle a produit à travers les années un important corpus d’œuvres utilisant des techniques aussi variées que l'estampe, la photographie, la peinture, le dessin, la sculpture et l’installation. Son travail a été abondamment exposé au Canada ainsi qu’à l’étranger, mentionnons entre autres ses expositions individuelles au CIAC – Centre international d’art contemporain de Montréal (1995), au Musée d’art contemporain de Montréal (1997), au Centre canadien d’architecture (1998), au Musée national des beaux-arts du Québec (2000) ainsi qu’à la Galerie d’art de l’Université Bishop (aujourd’hui Galerie d’art Foreman) (2004). Irene F. Whittome a remporté, pour son excellence artistique, le prix Victor-Martyn-Lynch-Staunton du Conseil des Arts du Canada (1991), le Prix de la fondation Gershon Iskowitz, Toronto (1992), le prix Paul-Émile Borduas du Gouvernement du Québec (1997), et le Prix du Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques (2002). En 2005, elle a été nommée officier de l’Ordre du Canada. Ses œuvres font partie des collections des plus importants musées canadiens et elle est représentée, depuis 2005, par la Galerie Simon Blais à Montréal.

 

Le collectif d’auteurs est composé de Marie J. Jean - directrice générale et artistique de VOX, centre de l’image contemporaine et commissaire d’expositions, ainsi qu’enseignante à l’Université du Québec à Montréal et à l’Université Laval à Québec - Eve-Lyne Beaudry - conservatrice de l’art contemporain au Musée national des beaux-arts du Québec - et Vincent Bonin, auteur et commissaire indépendant.

Sortie / 

2013

 

Prix/ 

56 €

 

ISBN / 

978-2-922892-59-8

Caractéristiques / 

24,5 x 24,5 cm

176 pages